Comité de Jumelage Coopération LA BRESSE - MENAKA (Mali)

MENAKA : Une commune à l'extreme Est du MALI au coeur du désert Sahelien

Présentation Générale   sources diverses, non contractuelles

    Le Mali

est situé en plein Afrique de l'Ouest. N'ayant aucune ouverture sur l'océan, le Mali est entouré des pays suivants: la Mauritanie et L'Algérie au nord, Le Sénégal à l'ouest, la Guinée et le Burkina-Faso au Sud et le Niger au sud-est. Le Mali est traversé par deux fleuves : le Niger et le Sénégal. Le fleuve Niger est le plus long fleuve d'Afrique de l'Ouest. Il mesure 4200km dont 1700km au Mali. Il prend sa source en Guinée, traverse des rapides qui gênent la navigation après Bamako, puis rentre dans une cuvette et s'étale dans une immense plaine alluviale, formant ainsi un delta intérieur sur plus de 500km. Ce delta se transforme en véritable mer intérieure pendant la saison des pluies et est une véritable source de vie pour de nombreux pécheurs, agriculteurs et éleveurs Le fleuve Sénégal est long de 1700km et la moitié de son cours est malien. Il a joue une grande importance dans la pénétration coloniale au Soudan et joue maintenant un rôle de développement et d'intégration pour le Mali. Le Mali est un des pays le moins développé de la planète, en considérant les trois éléments suivant : le pouvoir réel d'achat, l'espérance de vie et le niveau d'éducation. Cependant, avec la libéralisation de l'économie et la dévaluation de franc CFA qui lui a profité, ce pays enregistre de satisfaisantes performances économiques, malgré l'enclavement et le climat. Son économie est essentiellement tournée vers les activités agro-pastorales : Agriculture : - cultures vivrières (mil, sorgho, mais, riz) - les cultures d'exportation (coton, arachide) Elevage (bovins, ovins, caprins, camelins, équins) Pêche Le secteur secondaire est peu développé (mines de phosphate, or) Le Mali est découpé en huit régions et un district. Chaque région est ensuite découpée en cercles, arrondissements, villages ou fractions nomades. Depuis 1999, la décentralisation a créé des communes rurales et urbaines qui remplacent les villages et fractions.

 

           La ville de Ménaka fait partie du cercle de Ménaka qui est inclu dans la région de Gao. Avec la décentralisation, les fractions nomades et les villages n'existent officiellement plus depuis 1999. Ménaka est situé aux portes du désert, au sud de la zone saharienne. Elle se trouve à 300km de mauvaise piste à l'est de Gao. En hiver, des charters atterrissent à l'aéroport de Gao. Sinon, il faut atterrir à Bamako et faire les 1500 kms de l'unique route goudronnée du pays entre Bamako et Gao avant de s'engager sur les 300 km de piste. La commune de Ménaka (40 000hab) s'étend sur un territoire gros comme la Lorraine. Elle comporte nombre de fractions nomades. Suite aux sécheresses successives de 1976 et 1984, les habitants ont du se semi-sédentariser autour des mares pour survivre.


        La population de Ménaka est constituée essentiellement de Touaregs et de Songhais. Une partie de la population vit en ville, mais la grande majorité est encore nomade ou semi-nomade et vit en brousse grâce à des puits creusés par des O.N.G. Le peuple des Touaregs, ou hommes bleus du désert, était autrefois un peuple guerrier. Ils se consacrent maintenant à l'élevage. Nomades, ils se déplacent de puits en puits à dos de chameau et vivent sous tente avec leurs troupeaux. Les Touaregs sont d'origine berbère. La société Touareg est très hiérarchisée. Au sommet de l'échelle se trouvent les guerriers et les marabouts. Les hommes de castes comprennent les forgerons et les autres artisans. Les touaregs possédaient des esclaves, les bellas. La femme touareg est très respectée et les travaux ménagers se partage entre l'homme et la femme.

                                                                                                                                                                              Haut de page