Comité de Jumelage Coopération LA BRESSE - MENAKA (Mali)

Le Cercle de Ménaka présente les caractéristiques  physiques suivantes :

·       CLIMAT :

Le Climat est de type sahélo-saharien.

3 saisons :

o   une saison des pluies : de juin à septembre, avec comme vent dominant : la Mousson

o   une saison froide : de octobre à février (30 degré) avec comme vent dominant l’Harmattan

o   une saison sèche est chaude : de mars à mai (parfois prés de 50 degrés à l’ombre)

 Le mois le plus froid est janvier, le plus chaud est juin, le plus humide est août.

·       RELIEF :

Le relief est bordé à l’ouest par des plaines, au Nord-est par des vallées (Intadoufé ; Isgaret Assakaray.

Le relief est constitué par des dunes de sable, plaines ; vallées et quelques collines.

      ·       VEGETATION :

La végétation aérienne est composée essentiellement d’arbres et d’arbustes dont les plus dominants sont : l’acacia sayal et l’accai nilotica qui ont cependant souffert parmi les espèces, les balanits ; le macuria gracifolia ; le calotropis procura et l’henphoche ; l’acacia radiana. 

La strate herbeuse est constituée d’espèces très riches en outre l’indiglofera sénégalensis ; shawia thebaika, le panicum targidum, la paille, le gros mil sauvage etc.… 

·       SOL :

Le sable est constitué de sable éolien et d’un recouvrement argilo-sableux sec par endroit et chaud une partie du temps (mars à mai).

 

·       HYDROGRAPHIE :

L’hydrographie du cercle est arrosée par 5 vallées ; Azaway, Assakaray, Izgaret, Tadrient, Tisway et quelques mares et marigots dont les plus importants sont Anderamboukan, Tassirit, et Tamalat. Les deux premiers sont permanents. Il faut noter également l’existence de 180 puits et forages dont 51 qui sont fonctionnels en 2009.